Le traitement entraîne une mise au repos des sécrétions d'ACTH et de cortisol avec parfois une insuffisance surrénalienne durable. Sous hydrocortisone ou même à distance de l'arrêt, le patient doit être prévenu de la nécessité d'augmenter la posologie habituelle ou de reprendre un traitement substitutif (par exemple 100 mg d'hydrocortisone en intramusculaire toutes les 6 à 8 heures) en cas de stress: intervention chirurgicale, traumatisme, infection. Prednisone ne devrait pas être utilisé pendant la grossesse, en devenant enceinte ou en produisant du lait sans le conseil de docteur. Le rythme du sevrage dépend principalement de la durée du traitement, de la dose de départ et de la maladie. N'arrêtez pas de prendre Prednisone subitement parce que tes propres glandes surrénales ne peuvent pas produire vite assez de cortisone. Le dosage communément utilisé est différent de 5 à 60 mgs par jour et est souvent réglé basé sur la réponse de la condition étant traitée.